15 ANS


À 180 Degrés / Chagrin Scolaire

En 2008, à Mâcon, Emmanuelle Piquet ouvrait une consultation pour aider, avec les outils de l’École de Palo Alto, les personnes en souffrance relationnelle. Au fil des consultations, la nécessité d’aider spécifiquement les enfants et les ados victimes de harcèlement scolaire se fit impérieuse : Emmanuelle qui, petite fille, voulait devenir « avocate pour enfants » a modélisé une manière efficace et pérenne d’outiller les victimes de ces agressions répétées, sans jamais renoncer à accompagner les adultes qui lui font confiance dans toutes les problématiques interactionnelles qu’ils peuvent rencontrer.

Entourée de l’équipe qu’elle a constituée et rigoureusement formée au modèle de l’École de Palo Alto, elle a créé les centres À 180 degrés-Chagrin scolaire, à Mâcon, Lyon, Paris et Lille et supervise depuis plusieurs années un réseau d’une trentaine de thérapeutes en France, Suisse et Belgique.

Depuis 15 ans, un des projets menés par cette équipe d’infatigables thérapeutes, formateurs, superviseurs, auteurs et chercheurs consiste à transmettre et diffuser ce modèle si riche, si complexe, si contributeur à l’avènement de relations plus apaisées entre soi et le monde, soi et les autres, soi et soi-même.

Ce sont ces 15 années de transmission et de diffusion qu’ils vont avoir le bonheur de fêter avec vous en 2023 :

  • Par l’organisation d’une table ronde inédite avec comme invités de grands noms contemporains contributeurs de la transmission du modèle de Palo Alto.
  • Par la ré-édition d’un livre écrit par Emmanuelle il y a 15 ans.
  • Par une rétrospective presse des articles, interviews, documentaires qui ont marqué la diffusion de ce modèle ces dernières années via A180 degrés/Chagrin Scolaire.

Table ronde
exceptionnelle

11 mai 2023 - 20h

Le travail d’A180 degrés/Chagrin Scolaire s’appuie sur les prémisses de l’École de Palo Alto, qui s’intéresse aux problématiques en ce qu’elles sont relationnelles et systémiques. Ce modèle, élaboré dans les années 50 et 60 du 20ème siècle, très simple dans sa définition et infiniment subtil dans ces applications, n’a pas fini de faire réfléchir tous ceux qui s’y intéressent.
Pour cet anniversaire, nous avons imaginé organiser une table-ronde en ligne sur le thème « Comment le modèle de l’École de Palo Alto peut aider à contribuer à un monde meilleur », au cours de laquelle on entendra les personnes invitées parce qu’elles ont contribué de façon importante au développement et à la transmission de cette école de pensée.
Seront présents pour cette table virtuelle autour d’Emmanuelle Piquet :

  • Enrick Barbillon,
    fondateur de la maison d’édition Enrick B Editions, incontournable diffuseur des écrits de cette école
  • Alessandro Élia,
    psychologue, thérapeute stratégique, formateur, co-fondateur des centres Sésames, auteur spécialisé dans l’Ecole de Palo Alto
  • Dany Gerbinet,
    thérapeute stratégique, formateur, co-fondateur de l’Institut de l’Inverse, auteur de trois livres infiniment importants sur les prémisses de ce modèle
  • Grégory Lambrette,
    chargé de direction, psychologue et psychothérapeute chez arcus asbl et CICSe et auteur d’ouvrages et d’articles plus que majeurs sur Gregory Bateson et l’Ecole de Palo Alto
  • Claudette Portelli,
    psychothérapeute, formatrice au Centre de Thérapie Stratégique d’Arezzo, Italie et enseignante à l’université de Malte, auteure de plusieurs livres incontournables dédiés à l’application de l’Ecole de Palo Alto dans différents champs cliniques

Chacun d’entre eux nous parlera d’un noeud du monde particulier et de la façon dont l’Ecole de Palo Alto peut contribuer à le dénouer.

L'École de Palo Alto peut-elle contribuer à un monde meilleur ?

Réédition du livre

« Sous l'escalier »
Le premier livre d’Emmanuelle Piquet est un recueil de contes thérapeutiques, qui s’inscrit dans ce qui pourrait devenir une collection : les contes de Palo Alto. On y lit trois histoires d’enfants qui ont des raisons fort logiques de se sentir malheureux et qui trouvent une aide inattendue grâce à des solutions bien surprenantes. Cette mise en scène narrative des mouvements « à 180 degrés », qu’un thérapeute stratégique pourrait proposer, initie la manière qu’a toujours eue Emmanuelle de transmettre le modèle de Palo Alto, en illustrant ses prémisses comme les propositions qui en découlent par des vignettes cliniques, car aucun protocole thérapeutique n'est jamais prévu : chaque cas est unique et suppose une réponse sur mesure. Sous l’escalier demeure une excellente première manière d’envisager comment on peut trouver une solution avec une aide apparemment magique, et pourtant si logique, pour puiser dans ses propres ressources.
Voilà pourquoi ce livre qui s’adresse à tous est réédité, en un nombre d’exemplaires limité et signés.

Pour le commander, c’est ici.
Couverture du livre

15 ans de

presse
Très tôt, le travail d’Emmanuelle Piquet a suscité l’intérêt d’un large public et donc de la presse qui a pour mission de l’informer.
Articles, interviews, documentaires sont nombreux, et permettent de donner au plus grand nombre un aperçu de ce que l’Ecole de Palo Alto peut apporter en matière d’apaisement de tout type de souffrances.
Tout au long du premier semestre nous allons vous en proposer la revue via les réseaux sociaux.
La synthèse qui marque les plus grands moments de ces quinze années apparaitra progressivement ci-dessous.