BLOG


À 180 Degrés / Chagrin Scolaire

Retour
Vos flèches contre le harcèlement

Vous avez été nombreux à participer à notre concours de flèches pour aider les enfants victimes de harcèlement à l’école. Merci à tous, le choix a été très difficile !

Retrouvez les cas du concours en cliquant ici.

Découvrez sans plus tarder les noms des gagnants, leur participation et les conseils de Chagrin Scolaire !

Théodore, grand gagnant de ce concours, avec sa flèche pour Oscar qui est parfaite telle quelle !

« Je suis peut être un cafard mais toi à force de me tourner autour, tu ressembles à une grosse mouche verte dégoûtante qui aime bien les ordures ! »

Sa participation était accompagnée de ce message : « A l’école, c’est difficile aussi pour moi. Avec ma maman, on cherche des flèches à envoyer à ceux qui se moquent de moi.
Alors j’ai eu envie d’aider OSCAR »

Cette super flèche nous assure que tu vas t’en trouver une parfaite pour l’école. Bravo à toi !

Autre gagnant qui a trouvé une super flèche pour Oscar : Antoine !

« Quand Jules ira vers Oscar, il faut qu’il dise: oui et j’aime bien faire les poubelles, viens avec moi. »

En décochant cette flèche, Oscar dit à son agresseur « continue à me dire que je suis un cafard, mais à chaque fois que tu viens me voir, ça veut dire que tu es une poubelle », ce qui est exactement le mouvement d’une bonne flèche ! Pour qu’elle soit encore plus cinglante, l’équipe Chagrin Scolaire aurait conseillé de dire : « Oui je suis un cafard et j’aime bien tourner autour des poubelles, bouge pas » puis de lui tourner autour pour bien lui faire comprendre que c’est lui la poubelle.

Bravo Antoine !

La gagnante catégorie adulte a su trouver une super flèche pour Justine : félicitations à Olinde !

A Cassandre entourée de ses copines : « Salut Cassandre, t’as raison, je débine tout le monde pour faire ma place, ma prochaine victime ça sera toi, tout le monde saura  que tu kiffes trop mes fringues et que tu m’as demandé si je pouvais t’en prêter, histoire de passer pour une grosse naze. Bonne journée. »

Justine opèrerait ici en 180°, puisqu’au lieu d’envoyer le message implicite « Arrête de dire ça », elle lui dit de continuer, mais qu’en le faisant elle prend un risque. Ici, pour que Justine puisse lancer sa flèche sans bafouiller, il faut la raccourcir. L’équipe Chagrin Scolaire l’a modifiée en ceci : « T’as raison je taille tout le monde, et surtout toi, j’ai raconté qu’hier tu m’as demandé mes fringues parce que tu kiffes trop mon style. »

Bravo Olinde !

Bravo et merci à tous les participants ! Le combat contre le harcèlement à l’école continue, continuez à armer les enfants qui en ont besoin.


Prendre rendez-vous en ligne