A 180 DEGRÉS - CHAGRIN SCOLAIRE

Blog

Nov23

Vos flèches contre le harcèlement

Vous avez été nombreux à participer à notre concours de flèches pour aider les enfants victimes de harcèlement à l’école. Merci à tous, le choix a été très difficile !

Retrouvez les cas du concours en cliquant ici.

Découvrez sans plus tarder les noms des gagnants, leur participation et les conseils de Chagrin Scolaire !

Théodore, grand gagnant de ce concours, avec sa flèche pour Oscar qui est parfaite telle quelle !

« Je suis peut être un cafard mais toi à force de me tourner autour, tu ressembles à une grosse mouche verte dégoûtante qui aime bien les ordures ! »

Sa participation était accompagnée de ce message : « A l’école, c’est difficile aussi pour moi. Avec ma maman, on cherche des flèches à envoyer à ceux qui se moquent de moi.
Alors j’ai eu envie d’aider OSCAR »

Cette super flèche nous assure que tu vas t’en trouver une parfaite pour l’école. Bravo à toi !

Autre gagnant qui a trouvé une super flèche pour Oscar : Antoine !

« Quand Jules ira vers Oscar, il faut qu’il dise: oui et j’aime bien faire les poubelles, viens avec moi. »

En décochant cette flèche, Oscar dit à son agresseur « continue à me dire que je suis un cafard, mais à chaque fois que tu viens me voir, ça veut dire que tu es une poubelle », ce qui est exactement le mouvement d’une bonne flèche ! Pour qu’elle soit encore plus cinglante, l’équipe Chagrin Scolaire aurait conseillé de dire : « Oui je suis un cafard et j’aime bien tourner autour des poubelles, bouge pas » puis de lui tourner autour pour bien lui faire comprendre que c’est lui la poubelle.

Bravo Antoine !

La gagnante catégorie adulte a su trouver une super flèche pour Justine : félicitations à Olinde !

A Cassandre entourée de ses copines : « Salut Cassandre, t’as raison, je débine tout le monde pour faire ma place, ma prochaine victime ça sera toi, tout le monde saura  que tu kiffes trop mes fringues et que tu m’as demandé si je pouvais t’en prêter, histoire de passer pour une grosse naze. Bonne journée. »

Justine opèrerait ici en 180°, puisqu’au lieu d’envoyer le message implicite « Arrête de dire ça », elle lui dit de continuer, mais qu’en le faisant elle prend un risque. Ici, pour que Justine puisse lancer sa flèche sans bafouiller, il faut la raccourcir. L’équipe Chagrin Scolaire l’a modifiée en ceci : « T’as raison je taille tout le monde, et surtout toi, j’ai raconté qu’hier tu m’as demandé mes fringues parce que tu kiffes trop mon style. »

Bravo Olinde !

Bravo et merci à tous les participants ! Le combat contre le harcèlement à l’école continue, continuez à armer les enfants qui en ont besoin.

5 Réponses à “Vos flèches contre le harcèlement”

  1. Bonjour,

    Je découvre le « concept » de la flèche pour faire face au harcèlement. Cela me semble pertinent et en même temps je me pose la question suivante pour la proposition de Théodore par exemple : en répondant ainsi (tu ressembles à une grosse mouche verte dégoûtante qui aime bien les ordures), est-ce qu’il n’entre dans le même registre que son harceleur ? Est-il possible de s’affirmer sans forcément lancer des méchancetés/insultes ? Car ça peut attiser la colère et dégéner ?
    Merci pour votre réponse.

    • a180degres

      Bonjour,

      Le principe des flèches est que le harceleur n’ose plus recommencer le harcèlement. De fait, il faut que la flèche ait un effet répulsif, sinon ça ne marche pas. Il arrive cependant que certains de nos petits patients refusent notre proposition de flèches parce que c’est trop méchant. On la retravaille alors pour qu’elle soit acceptable. En les prévenant cependant qu’il y a un risque qu’elle ne fonctionne pas, parce que pas assez répulsive.
      Pour répondre à votre question, il est rare qu’une flèche, méchante ou non, déclenche encore plus de violence. Nous préparons nos patients aux conséquences qui pourraient suivre, (ils pourraient dire quoi ? Et tu répondrais quoi ? Ils pourraient essayer de te taper ? Et tu ferais quoi ? etc jusqu’à ce qu’il soit vraiment à l’aise) et souvent, le harceleur est tellement désarçonné par le simple fait que l’enfant, qui d’habitude l’évite ou l’ignore, lui réponde, qu’il n’a que peu de répartie. Bien sur, cela est vrai si la flèche est bien trouvée, et surtout bien préparée.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations,

      l’Equipe Chagrin Scolaire/A 180°

  2. Merci pour votre réponse. Si je comprends bien, vous proposez que l’enfant harcelé désarçonne son agresseur en lui envoyant -comme il n’a jamais l’habitude de faire – une flèche répulsive.
    Ceci dit, je reste sceptique sur la réponse apportée qui reste pour moi dans le registre de la violence (je parle des réponses dans les situations données car je n’ai pas d’autres exemples ). J’aime croire que ce qui va désarçonner le harceleur n’est pas tant dans les mots, mais plutôt dans l’attitude affirmée de l’enfant harcelé. C’est vraiment une question d’attitude, puisque les harceleurs détectent les enfants vulnérables. Si l’on travaille avec l’enfant harcelé, en l’aidant à s’affirmer, être sûr de lui, confiant, c’est sa nouvelle attitude et son assurance vont donner du poids à ses mots et vont déstabiliser le harceleur, non ? Je ne vois pas donc l’utilité de d’employer des mots provoquants ou d’autres insultes (dire que l’autre aussi est une ordure etc). Qu’en pensez-vous ?

    • a180degres

      Vous avez raison, souvent la nouvelle posture de l’enfant suffit à décourager le harceleur, puisqu’au lieu de raser les murs en fuyant, il arrive dans la cour de l’école en cherchant son agresseur (qui s’en rend compte et se dit qu’il va pas y aller aujourd’hui). Malheureusement, si on est face à un harceleur particulièrement coriace, qui ne se laisse pas désarçonné par ce changement de posture, il faut décocher la flèche. Et une flèche gentille qui ne serait pas assez répulsive peut être contre productive et empirer la situation. Et quand un enfant revient nous voir après un échec de flèches, c’est très très compliqué de lui redonner confiance et de l’aider à en décocher une autre.

  3. […] Partager la publication "Vos flèches contre le harcèlement" FacebookTwitterE-mail Vous avez été nombreux à participer à notre concours de flèches pour aider les enfants victimes de harcèlement à l’école. Merci à tous, le choix a été très difficile ! Retrouvez les cas du concours en cliquant ici. Découvrez sans plus tarder les noms des gagnants, … Continuer la lecture de Vos flèches contre le harcèlement  […]

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>