A 180 DEGRÉS - CHAGRIN SCOLAIRE

Blog

Fév14

Nos mamans chéries

Lila se lève ce matin d’assez médiocre humeur.
Il faut dire qu’on est environ le jour le pire de l’année pour quelqu’un dans sa situation.
Le 14 février.
L’année de ses 19 ans.
Trois mois après que Lucas l’ait plantée pour cette grosse pétasse de Daphné.
Du coup, elle se trouve trop la plus moche du monde quand elle se maquille devant la glace, et même si elle sait que cette journée particulière a des vertus spécialement enlaidissantes, cela ne lui fait pas gagner beaucoup de points en matière d’auto-perception positive.
Elle tente de ne pas voir les cœurs en dégradé de rose et rouge qui inondent les vitrines sur la route de la maison au lycée et prend l’air dégagé devant le sourire radieux de sa meilleure amie qui pense déjà à sa soirée hypeeeeeer romantique de ce soir, mais qui, c’est sans doute pire, n’en dit pas un mot devant elle. En mode pauvre Lila, la SDF de la Saint Valentin.
Elle tente de se consoler en se disant qu’il lui reste 6 épisodes de la saison 4 de sa série adorée et qu’elle préfère mille fois ça à un pauvre dîner chez Pizza Pino avec un crétin boutonneux. Ça marche moyen.
En rentrant chez elle en fin de journée, elle se dit qu’elle tient le bon bout, plus que quelques heures avant le 15. Ouf.
Mais une tache de couleurs inédite attire son regard dans sa chambre.
Un bouquet ???!!!?
Lucas ????!!!!???
Qui aurait finalement changé d’avis ???!!!
Elle ouvre l’enveloppe avec frénésie, saisit le petit carton et…
« Chérie, t’en fais pas, tu en trouveras un mille fois mieux. Je t’aime.
Maman ».
Sale journée jusqu’au bout, vraiment.

 

Emmanuelle Piquet

Une Réponse à “Nos mamans chéries”

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>