A 180 DEGRÉS - CHAGRIN SCOLAIRE

Blog

Mai06

L’année du diplôme universitaire touche à sa fin, qu’en ont pensé les étudiants ?

Pour la première fois dans une université française, 20 personnes ont pu se former à la gestion des souffrances en milieu scolaire et périscolaire avec les outils de l’école de Palo Alto. Il ne reste plus que 3 jours de formation, et la partie « pratique » s’est achevée hier avec la dernière évaluation. L’université a demandé à chacun d’évaluer également la formation. Voilà les retours de ceux qui découvraient le modèle*. Merci à eux pour leur présence, leur bienveillance et la richesse des échanges !


« Un parcours universitaire d’une grande qualité tant sur les apports pratiques que théoriques et néanmoins accessible à toute personne intéressée par le sujet. Une grande richesse de rencontres et de nombreuses illustrations au travers de cas pratiques.
Un cadre professionnel bienveillant, à l’écoute, profondément humain et résolument concret.
Les outils expérimentés au cours de ce DU me servent au quotidien tant dans ma pratique professionnelle que dans ma vie personnelle.
Ca devrait être remboursé par la Sécu. »

Claire-Agnès, infirmière.


« Ce DU m’a apporté un éclairage plus que lumineux sur mes problématiques à l’école. Je porte un autre regard sur la résolution des souffrances des élèves, des parents, sur les relations, sur ce qui s’y joue. Cette formation devrait être indispensable à la formation professionnelle des enseignants. Je ferai tout pour semer un maximum autour de moi. Ce DU m’a aussi énormément apporté au niveau personnel. Cela va compléter tout ce que j’ai pu essayer parfois au quotidien dans le cercle familial. Jour de DU après jour de DU, j’ai trouvé des réponses, de nouvelles questions, et un chemin vers l’apaisement de certaines choses.

Et puis j’ai trouvé dans le DU un groupe bienveillant, enrichissant, drôle, en réflexion. Pour une institutrice qui ne trouve pas son compte dans la formation enseignante, quel soulagement ! Et puis la belle rencontre avec Emmanuelle Piquet, une bien belle personne. »

Hélène, enseignante primaire et directrice d’école.


 « Un modèle étonnant…des résultats détonnants !

Loin d’être facile à appréhender rapidement, cette façon de percevoir le monde et ses soucis par le biais d’une formidable ouverture d’esprit permet de solutionner, ou au moins d’apaiser les diverses problématiques plus ou moins enkystées. Grâce à cet apprentissage stratégique, j’aborde mon quotidien de façon plus pragmatique. L’Ecole de Palo Alto est riche d’enseignements. Appliquée au milieu scolaire, les bénéfices sont aussi incontestables que divers.

Merci à nos professeurs tous passionnants et à Emmanuelle Piquet particulièrement. »

Caroline, infirmière.


« Je suis venu à ce DU avec beaucoup d’attentes intellectuelles et professionnelles. Il les a dépassées à plusieurs niveaux :

  • J’ai pu avoir de réels éclairages sur la façon de créer et de renforcer des liens entre les individus notamment grâce aux apports sur la cybernétique.
  • J’ai pu observer la finesse et le travail d’orfèvre que représente tout travail sur la communication.
  • Un an de formation me paraît beaucoup trop court pour pouvoir réellement mettre en pratique sans dommages collatéraux ; j’aurais besoin d’échanger encore et de me former encore plus.
  • Et puis enfin, au niveau humain, ce sont des rencontres avec de belles personnes, humbles et intelligentes.

Merci. »

Dominique, enseignant, éducateur.


« Formation qui m’ouvre à des apports complètement différents de ce que j’ai pu avoir dans ma formation de base et continue. Schéma de pensée différent qui permet de se remettre à réfléchir, en se plaçant au plus près des patients.

J’ai apprécié les jeux de rôle, les interactions, le climat de bienveillance aussi bien entre formateurs et participants que participants entre eux, ce qui m’a changé des rivalités qu’il peut y avoir dans certaines assemblées de psychos.

Merci pour cette expérience. »

Anne, psychologue scolaire.


 « Une année très enrichissante qui permet de nombreux apprentissages utiles dans tous les domaines puisque nous communiquons et sommes en interaction tout le temps.

Une année également faite de formidables rencontres avec des personnes bienveillantes et animées par la même volonté d’atténuer les souffrances que peuvent générer certaines relations.

Une formation dont l’on sort grandi avec de nouvelles clés pour avancer aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle. »

Mathilde, enseignante.


Ce que m’a apporté ce DU :

  • Une bouffée d’oxygène dans la semaine
  • De belles rencontres
  • Des connaissances théoriques qui permettent de comprendre certaines stratégies mises en place même si on a l’impression que c’est un puits sans fond.
  • L’envie impérieuse de continuer dans la thérapie brève.
  • Un certain changement de posture dans mes expériences personnelles et professionnelles.
  • La possibilité de choisir.
  • Le mouvement
  • Une certaine prise de conscience qu’on n’est pas obligé de se mettre des contraintes : souffrir n’est pas obligatoire.
  • Un proche qui m’a dit : « j’aime bien la Chloé du vendredi »

Chloé, enseignante. 


Je me suis inscrite à ce DU pour mieux comprendre la démarche Palo Alto après avoir visioné la conférence tedx d’Emmanuelle Piquet. Le côté pragmatique de cette approche répondait vraiment à mon besoin de trouver des solutions concrètes pour aider les élèves en souffrance que je côtoie au quotidien dans ma pratique professionnelle.

En plus de répondre à ce besoin, ce DU m’a permis de rencontrer et d’échanger avec des personnes formidables venant de milieux professionnels très variés.

Sandra, CPE.


 Le DU m’a permis de dépasser les limites que j’ai rencontrées avec la parentalité positive et bienveillante. Il m’a ouvert les portes de la résolution systémique des problèmes relationnels qui se rencontrent en milieu scolaire. Je suis honorée et fière de faire partie de la première promotion. Le groupe est formidable et nos formatrices sont incroyablement douées pour transmettre les valeurs et principes qui sont des socles fondamentaux dans l’apprentissage de ce nouveau courant de résolution des problèmes relationnels.

Ludivine, coach parentale.


Je cherchais des réponses professionnelles pour aider les élèves en souffrance. Dans ce DU, j’ai trouvé un modèle rigoureux, d’une grande finesse et redoutablement efficace. Une formation tant pratique que théorique avec des intervenants d’une grande qualité. Très enrichissant d’un point de vue intellectuel, relationnel et professionnel. Que du bonheur.

Emmanuel, enseignant. 


Cette formation m’a donné envie de poursuivre dans cette voie, d’approfondir l’apprentissage en thérapie brève. Dans l’immédiat, la connaissance et les outils apportés vont me permettre de gérer certaines interactions professionnelles. A titre personnel, je commence à appréhender des situations enkystées de façon différente et ainsi d’apaiser, d’améliorer les relations.

Karine, en reconversion comme thérapeute.


Ce DU m’a été salvateur en me faisant découvrir une nouvelle façon d’aborder les difficultés de la vie professionnelle. J’ai apprécié la richesse des échanges d’un groupe d’une très grande diversité professionnelle mais également la bienveillance de nos formateurs qui ont su nous faire partager la passion de leur métier.

Magalie, enseignante.


Les inscriptions pour l’année prochaine sont ouvertes jusqu’au 24 mai, par ici !

diplomeuniversitaire

*Les huit autres étudiants sont des praticiens en thérapie brève, déjà formés.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>